Compagnie théâtrale professionnelle

conventionnée avec la Ville de Bouguenais soutenue par le ministère de la culture, la région Pays de Loire, La Loire-Atlantique et la ville de Nantes

EMAILS DE SPECTATEURS

« Et nous, spectateurs conquis, des bouches pour rire et rire et rire encore !

 

Voilà que vous devriez être assermentés par la Sécu pour que nos places soient remboursées pour… bon usage des zygomatiques et éloignement radical des états maniacodépressifs ambiants !

Votre libre adaptation de la pièce de cet inénarrable mais trop méconnu mexicain Juan Ruiz de Alarcon nous la joue « mise en abymes » époustouflante puisqu’on fait sans cesse des aller et retours entre l’intrigue sur scène et la vie de la troupe qui la joue : c’est hilarant !

Les tréteaux de théâtre à la Molière deviennent vite une sorte de ring qui nous fait face, l’espace restreint et habillé par une régie lumière au cordeau amène les comédiens à  jouer même surjouer ou voire à ne pas jouer (oooh fichtre, ce rôle de Dona Ana qui fuira, toute la pièce durant, la compagne déçue d’un metteur en scène foutraque).

Ca gaudriole, ça ricane, ça pète ça saute, ça tressaute, ça tressaille, ça vibre, ça amuse, tout est prétexte à un divertissement joyeux et cocasse qu’on vit à cent à l’heure.

Les multirôles de cette petite troupe attachante donnent un humour flagrant et juste au déroulement effréné de l’argument théâtral : Doña Ana succombera-t-elle à Don Mendo sans que Don Juan ne dise son dernier mot ?

Vous, les six comédiens de l’Ultime, très réels, vous, êtes bien homogènes dans votre vitalité contagieuse et vous zygomatisez nos faciès avec entrain et persévérance. Bravo!

La musique vivante, les chants, les bruitages iconoclastes apportent à l’ensemble une pâte sonore tout à fait dans le ton.

Sortant de cette adorable salle Marcet dont on ne se lasse pas, on chasse la farouche pluie océane d’un revers de main jouasse et on accueille le soleil joueur et durable d’un spectacle bienvenu pour que la soirée s’achève dans un bel éclat de rire ! Merci ! »

kaLoup, - 16 octobre 2012

Un grand grand merci pour cette excellente soirée. Je n'ai pas beaucoup de talent pour disserter sur le jeu des acteurs tous parfait chacun dans leur rôle (ou plutôt dans leurs rôles), les trouvailles incessantes de mise en scène…  Votre réussite se lisait dans les yeux des spectateurs jeunes et moins jeunes à la sortie de la salle

Philippe L. - 16 octobre 2012

« ... c’était encore un régal de vous voir jouer à jouer ! j’en parle autour de moi et tâche de vous envoyer plein de monde ! ...et puis je crois que je vais monter un fan club !!! »

Hélène M. - 17 octobre 2012

Excellent !! J'ai beaucoup aimé la mise en scène, l’humour; il faut dire que je compte parmi les fans !! Les acteurs aussi sont vraiment très bons. Encore une pièce que je vais sans doute voir plusieurs fois !

Blandine P. - 17 octobre 2012

« Quel talent, quelle inventivité ! Je vais revenir avec toute ma famille !... »

Martine B.

Nous y sommes allés le Dimanche et avons pris beaucoup de plaisir à voir le jeu des acteurs - à entendre les dialogues empreints de beaucoup d'humour ainsi que "les bruitages" qui les accompagnaient.

Ce fut pour nous un très bel après-midi de détente grâce à l'ensemble de votre troupe de comédiens sans oublier le metteur en scène et tout le personnel.

Michel R. - 29 novembre 2012

« Je viens de voir votre pièce "les murs ont des oreilles. avec des amis. on a beaucoup aimé le rythme, les trouvailles de mise en scène, les bruitages, chacun des acteurs....on a beaucoup ri à ce spectacle pas mal déjanté. »

Lucette V. - 29 décembre 2012

Nous avons beaucoup apprécié, beaucoup ri et ce fut une bonne soirée de détente avec un spectacle de qualité. Cela devrait nous inciter à sortir plus souvent.

Hermann & Jeanine P. - 03 janvier 2013

Notre soirée a été excellente, le spectacle nous a plu, j’ai vraiment trouvé la mise en scène intéressante (bruitages sur le côté) et un beau jeu de comédiens.

Jeanine G. - 10 janvier 2013

Retour vers la page de

LES MURS ONT DES OREILLES

thEâtre de l'Ultime
thEâtre de l'Ultime