Compagnie théâtrale professionnelle

conventionnée avec la Ville de Bouguenais soutenue par le ministère de la culture, la région Pays de Loire, La Loire-Atlantique et la ville de Nantes

2070#2

UN AUTRE REGARD...

...DEMAIN

Dans 50 ans...

Des références

pour une dramaturgie

Comment se souviendra-t-on de notre époque dans 50 ans ? Que restera-t-il dans les mémoires futures de nos générations actuelles ?

 

Il s’agit là d’observer les prédictions de nos chercheurs contemporains sur les grandes mutations à venir de nos sociétés dites modernes. L’histoire de l’homme s’accélère de façon exponentielle. Il aura fallu quelques millions d’années avant de marcher sur deux jambes, un siècle pour vivre la révolution industrielle, quant à peine 30 années de révolution numérique ont bouleversé nos habitudes et que les progrès de la physique quantique interrogent ce que nous sommes au-delà de notre capacité à concevoir ce qu’elle suggère… Les recherches scientifiques nous prédisent une longévité se comptant en siècles, des moyens de transport aux vitesses improbables, la fin du travail dans des sociétés où l’individu est totalement pris en charge, des énergies propres et gratuites, une communication sans limite… Peu importe la probabilité de ces prédictions puisque notre projet est avant tout un acte artistique et non pas une anticipation de l’Histoire à valeur réaliste.

 

Il s’agit bien d’imaginer avec humour, tendresse ou regret, ce qui restera de notre monde contemporain en regard des probables avancées futures.

Transhumanistes

Posthumanistes

Sociologues

Scientifiques

Philosophes

 

NBIC

Nanotechnologies

Biotechnologies

Intelligence artificielle

Sciences cognitives

 

Documentaires sur les projections du futur (Médecine, Sociologie, Energies, Homme augmenté etc.)

 

Vision du futur par les habitants

They shoot horses don't they?

Sydney Pollack

2070#2   CREATION FICTION   BIG SHOW

SYNOPSIS

La Production MOreTIme propose la reconstitution d’un « Big Reality Show » à la manière des années 2020. Nous sommes en 2070.

 

L'obtention d'un passeport d’entrée oblige les spectateurs à venir costumés à la manière des années 2015-2020. Sous le regard affûté de l’animateur vedette mondialement connu, les spectateurs sont interpellés avec humour et galvanisés par des chauffeurs de salle surexcités.

Sous le chapiteau, vestige du début du XXIème siècle, les moyens de l’époque ont été reconstitués, ce qui ne manque pas d’amuser l’animateur vedette : Musiciens en direct, écrans géants de vidéo projection, caméras sur travelling circulaire au pied des spectateurs, cadreurs dans les gradins et montage vidéo en direct, costume «vintage» pour la star planétaire chargée d’animer le jeu… Mais cette fois le show est réel comme à l’ancien temps, les spectateurs  sont présents physiquement et non pas virtuellement comme il est de coutume dorénavant .

 

L’animateur entame les présentations. Présentation des candidats ayant passé la difficile sélection, leurs rêves personnels et leurs espoirs de remporter le challenge. Présentation des gains pour les vainqueurs aux épreuves de la soirée.

La compétition commence vécue en direct par les spectateurs qui observent les candidats, leurs alliances, leurs témoignages, leurs abandons, leur force, leurs mesquineries et leurs grandeurs… Un microcosme sociétal qui dans la ferveur de retrouver un mode de vie oublié en découvre ou redécouvre la texture. Texture complexe, ambivalente… Certains en perdent l’envie de vaincre, d’autres au contraire sont plus motivés que jamais.

Que le meilleur gagne !

Création prévue en 2020

L'inspiration

dramaturgique

Elle s’inspire des shows-marathons de danse organisés lors de la grande dépression qui a suivi la crise de 1929 aux États-Unis. Pour référence, on se souviendra du roman "On achève bien les chevaux" d’Horace Mc Coy écrit en 1935, adapté au cinéma en 1969 par Sydney Pollack. Le couple vainqueur empochait quelques centaines de dollars mais les perdants avaient au moins l’assurance d’un repas chaud au cours de leur participation, ce qui avait pour effet d’attirer les plus pauvres, forme d’exploitation de la misère humaine en temps de crise. Les sponsors y étaient nombreux et les organisateurs comptaient leurs dividendes avec bonheur…

Pour la construction dramaturgique de notre projet, la dimension d’une épreuve physique, mais aussi mentale, apparait essentielle pour rendre compte de la nature humaine dans ses derniers retranchements. Proches du point de rupture physique et mental, les êtres se livrent, s’engagent, se surpassent, prêts à tout pour empocher le lot auquel ils ont rêvé…

En ces temps éloignés dans le futur, l’enjeu de l’épreuve propose d’autres bénéfices que celles des marathons originels. Tout d’abord une notoriété ponctuelle car l’épreuve est diffusée à l’échelle mondiale grâce aux nouveaux médias planétaires. Et surtout la promesse d’être les premiers habitants d’une planète nouvellement colonisée par les hommes, dont le projet non dissimulé est d’y reconstituer une société dite "à l’ancienne" permettant de retrouver pour certains, découvrir pour d’autres, la nécessité de travailler, la possibilité de mourir, un peu de vie privée et bien d’autres choses amenées à disparaître…

Un gain teinté de nostalgie pour les uns, de curiosité pour les autres. La possibilité de se sentir vivant parce que mortel…

Un instrument de mesure des valeurs d’une époque en pleine mutation.

Création prévue en 2020
2070#2 Dans 50 ans...
thEâtre de l'Ultime
2070#2 Création prévue en 2020

Il s’agit là d’observer les de nos chercheurs contemporains sur les grandes mutations à venir de nos sociétés dites modernes. L’histoire de l’homme s’accélère de façon exponentielle. Il aura fallu quelques millions d’années avant de marcher sur deux jambes, un siècle pour vivre la révolution industrielle, quant à peine 30 années de révolution numérique ont bouleversé nos habitudes et que les progrès de la physique quantique interrogent ce que nous sommes au-delà de notre capacité à concevoir ce qu’elle suggère… Les recherches scientifiques nous prédisent une longévité se comptant en siècles, des moyens de transport aux vitesses improbables, la fin du travail dans des sociétés où l’individu est totalement pris en charge, des énergies propres et gratuites, une communication sans limite… Peu importe la probabilité de ces prédictions puisque notre projet est avant tout un acte artistique et non pas une anticipation de l’Histoire à valeur réaliste.

2070#2 Création prévue en 2020